En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

XPS 10 : un hybride sous Windows RT très endurant mais un peu cher

Pas très original dans sa forme, le Dell XPS 10 peut se vanter d'être un vrai chameau. Reprenant à son compte le concept de la machine hybride (une tablette avec clavier amovible), le texan mise sur Windows RT et non pas Windows 8 contrairement à la concurrence.

laisser un avis
Présenté lors du salon électronique de Berlin, en septembre dernier, le Dell XPS 10 est enfin disponible sur le site internet du texan. Cet appareil hybride, directement inspiré par la Surface de Microsoft et son système d'exploitation Windows RT, est disponible en quatre versions, avec ou sans clavier, et en 32 ou 64 Go. Les prix s’échelonnent entre 479 et 749 euros (hors réduction et frais de port). Nous avons testé la machine dans sa version Platinum, avec clavier et capacité de stockage de 64 Go. Voyons si elle tient ses promesses.
agrandir la photo
Le XPS 10 de Dell est un ordinateur hybride, équipé d’un écran 10,1 pouces et d'un clavier amovible. Ainsi, vous avez la possibilité de vous servir du XPS 10 soit comme une tablette tactile, soit comme un PC portable. Mais, attention, pas de Windows 8 ici. C’est la version RT qui est à la manœuvre. Il n’est donc pas possible d’installer toutes vos applications Windows préférées. Seule la suite Office 2013 RT est préinstallée sur le XPS 10 afin que vous puissiez travailler sur vos fichiers textes, feuilles de calcul et autres présentations.
Le jeu de composants, quasiment identique à celui d’un smartphone, s’en tire bien. Toutefois, ne lui demandez pas d’exécuter trop d’applis en même temps, car ses capacités restent limitées par rapport à celles des composants d'un PC portable classique. Equipé d’un capteur de luminosité, l’écran tactile haute définition est de bonne qualité (1 366 par 768 pixels) et réagit bien à la pression des doigts. D'autre part, on peut regretter qu'il ne soit pas possible de stocker énormément de données sur la tablette. En effet, seuls 40 Go du SSD de 64 Go installé dans la tablette sont disponibles. Il est toutefois possible d’étendre la capacité de stockage grâce au lecteur de cartes mémoire microSD (SDXC) présent sur le haut de l’ardoise.
Pour ce qui du format, la machine atteint 2,3 cm d'épaisseur avec son clavier, contre seulement 94 mm pour la tablette seule. Cette dernière pèse 628 grammes, et passe à 1,31 kilo lorsqu'on lui adjoint son clavier. Très bon point, l’autonomie de la tablette seule est de presque 9 heures. Avec son clavier, équipé lui aussi d’une batterie, le XPS 10 reste alors en fonctionnement pendant 16 heures 30. Une très belle performance !

Soigné mais un peu cher

agrandir la photo
La finition du châssis de ce portable hybride est soignée. Dell reprend les couleurs noires et argentés de la gamme XPS. Une matière caoutchouteuse, douce au toucher, est appliquée au dos de l’écran et sur le repose-paume du clavier. En revanche, aucun morceau d’aluminium n’est présent sur le XPS 10. Toutes les parties argentées de la machine ne sont, en fait, que du plastique, ce qui est plutôt regrettable compte tenu du prix demandé (749 euros).
D’ailleurs, si vous prenez la tablette en main – pour prendre une photo (grâce au bon capteur 5 Mpix) par exemple – et que vous exercez des légères torsions, vous entendez craquer le plastique. Idem lorsque vous ouvrez et fermez l’écran : des grincements se font entendre, car le système d’accroche du clavier à la tablette est – lui aussi – en plastique épais. Il faut donc manier le tout avec un certain soin et ne pas verrouiller/déverrouiller la tablette trop brusquement. Enfin, dernier reproche d’ordre cosmétique, la bordure noire qui encadre l’écran est très épaisse. Il y a la place pour mettre écran un peu plus grand ! Pourquoi ne pas l’avoir fait ?

Pas de rétroéclairage clavier, pas de housse

agrandir la photo
Le clavier est très agréable à parcourir du bout des doigts. Les touches sont bien disposées. Elles sont garnies de raccourcis pour lancer plus rapidement certaines fonctions de Windows RT (luminosité, volume, partage en ligne, etc.). Le pavé tactile, lui, est large et offre un bon confort de glisse. Il accepte les manipulations à plusieurs doigts (zoom, défilement vertical ou horizontal). Toutefois, nous ferons le même reproche au Dell XPS 10 qu’à l’Envy x2 de HP : pourquoi les touches ne sont-elles pas rétroéclairées ? Cela aurait permis à Dell de se démarquer de la concurrence, de proposer une option « premium » avec sa tablette et surtout, de se servir du XPS 10 dans la pénombre sans la moindre difficulté.
Pour le reste, on trouve sur les flancs de la partie clavier deux prises USB 2 et une prise miniHDMI (adaptateur miniHDMI/HDMI livré). Le tout est complété par une prise audio, qui combine une entrée micro et une sortie stéréo (comme sur les téléphones), ainsi que la prise microUSB de la tablette (un adaptateur microUSB/USB est livré). Cette dernière, située sur la tranche inférieure de l’ardoise, est d’ailleurs inexploitable lorsque l’ardoise est attachée à son clavier. On regrette également l’absence de housse de rangement. Pour protéger un produit de ce prix, elle aurait été plus que bienvenue.

Le verdict

Le Dell XPS 10 est un objet plaisant à utiliser et vraiment très endurant. On aurait juste aimé que Dell remplace les plastiques par de l'aluminium. Dans sa version Platinum, vendue 750 euros (quand même !), le XPS 10 est livré avec le clavier (muni d’une batterie) et la plus grosse capacité de stockage disponible (64 Go). Si la configuration peut faire l'affaire en tant que machine de travail, venant seconder un ou deux PC dans la maison, elle pourra toutefois s'avérer un peu trop limitée comme PC principal. A noter enfin, Dell baisse temporairement le prix de 20 à 30 euros sur trois des quatre offres XPS 10 pour son lancement. Peut être faut-il attendre que le prix baisse encore un peu plus avant de se jeter dessus.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Zotac GeForce GTX 650 Ti Boost : performances et silence sont au rendez-vous
Aspire S7 11,6 pouces : un bel ultrabook Acer équipé de deux batteries
Des soirées fun mais au prix fort avec l'imprimante Pocket Photo de LG
Les nouveaux TomTom GO vont en mettre plein la vue grâce à leur nouveau logiciel
Cette souris ergonomique nécessite de changer ses habitudes
Barre de son Philips HTL5120 : des qualités audio et quelques défauts
Changhong proposera-t-il les Smart TV 3D les moins chers du marché ?
Pour moins de 200 euros, cette tablette 10 pouces est un bon plan
GPS Nüvi 2597LMT : mises à jour des cartes et l'info trafic gratuit à vie
Excellent rapport qualité-prix pour cet écran 27 pouces très haute définition
HTC First, le premier smartphone optimisé pour Facebook
Une TV Sony 3D active dotée d'une nouvelle interface et de nombreuses fonctions
GF6 : l'hybride de Panasonic intègre le NFC et un écran orientable
OnBeat Mini, une enceinte portable avec dock pour les derniers iPad et iPhone
Une barre de son intelligente avec pré-ampli à lampes
Réveillez-vous au son de votre iPhone 5
Avec l'iPad Air, Apple redonne attrait et éclat à sa tablette grand format
Darty commercialise un téléviseur TCL Ultra HD à 199 000 euros
Neato XV-25 : un robot aspirateur minutieux et efficace, sauf dans les coins
L'aspirateur robot Hom-Bot 3.0 de LG est l'un des plus intelligents et des plus silencieux