>

01Men 1er portail masculin : Informations et articles
 

MATÉRIELS

  |  

ACTU LOGICIELS

  |  

INTERNET

  |  

NEWS

  |  

TESTS JEUX

  |  

TÉLÉCHARGER

  |  

JEUX

  |  

TEST ADSL

HIGH-TECH
RETOUR RUBRIQUE
envoyer par mail écrire à l'auteur imprimer
Dix casques sans fil testés par le 01Lab François Bedin et Patrick Bertholet

COMPARATIF

Dix casques sans fil testés par le 01Lab

Un casque audio de qualité permet de s'isoler en musique ou de jouer sans gêner le voisin. Se déplacer sans fil à la patte, c'est encore mieux ! Reste à choisir la bonne techno pour le bon usage.

Vous êtes peut-être, comme nous, fatigué de la quantité de câbles qui peuple les alentours de votre PC ou de votre téléviseur : USB, vidéo, réseau, audio, etc. Il n'est pas toujours possible de se passer de ces cordons (la transmission vidéo HD par la voie des airs, par exemple, n'est pas encore tout à fait au point), mais les casques audio sans fil sont aujourd'hui performants et très accessibles. Les dix modèles réunis ici, de 60 à 220 euros, offrent un son hi-fi à partir de n'importe quelle source - télé, ordinateur, console de jeu, baladeur, etc. - et une portée de 7 à 100 m, selon la technologie exploitée et la configuration du logement.

Soulignons d'emblée la particularité de nos dix exemplaires : aucun n'est prévu pour une utilisation nomade, dans le train ou l'avion. Ils fonctionnent en effet avec une station d'accueil reliée à une prise secteur, qui sert à la fois d'émetteur audio, de support de rangement et de chargeur pour le casque sans fil. L'ensemble s'installe généralement en moins de cinq minutes avec les câbles fournis. La station reçoit le flux audio de l'appareil source par une simple entrée analogique au format jack 3,5 mm ou RCA. Seule vraie différence ici, la longueur du fil de liaison (de 1 m à 2,30 m, dans notre sélection). Tous nos modèles sont alimentés par pile ou par batterie et, à l'exception du HB79, ils sont rechargeables. Pour cela, il suffit de poser le casque sur la base. Si l'opération se révèle très simple chez certains fabricants (Sony, Sennheiser), d'autres nécessitent de s'assurer du positionnement correct sur le support. Les écarts de portée sont nettement plus marqués et dépendent de la technologie utilisée. Sur les dix appareils que nous avons testés, huit adoptent une transmission du son par modulation de fréquence, similaire à celle des radios FM. La portée est plutôt bonne - jusqu'à 100 m sans obstacle -, mais cette technologie est sensible aux interférences.


Sélectionner plusieurs fréquences

La solution, c'est d'utiliser différents canaux pour la transmission, avec une sélection manuelle ou automatique de la fréquence. Dans le meilleur des cas, on appuie sur un bouton pour trouver le réglage idéal. Sur d'autres modèles, il faut accorder le casque et la base sur la même fréquence à partir d'un curseur à trois positions ou tourner une molette, comme sur les vieux postes de radio.

Plus simples, mais plus chers, les équipements exploitant une liaison sans fil numérique, proche de celle du Wi-Fi ou du Bluetooth. Là, c'est le top : aucun réglage à effectuer, aucune interférence ! Le HB79 de Koss opte pour sa part pour une liaison infrarouge. Pas d'interférence non plus avec cette technologie, mais la portée est ici très limitée (7 m). De plus, l'infrarouge étant une onde optique, elle ne doit pas rencontrer d'obstacle entre le casque et la station d'accueil. Cette technologie est donc bien adaptée pour la télévision, beaucoup moins pour écouter la musique d'un ordinateur dans toutes les pièces de la maison.

Globalement, et quel que soit le système retenu, la qualité audio se révèle tout à fait correcte d'après nos tests, dès l'entrée de gamme, même dans un environnement fortement parasité par d'autres appareils (électroménager, autres dispositifs audio sans fil, etc.). À l'usage, c'est plus le confort du casque lui-même qui fait la différence. Certains sont vraiment trop gros et lourds pour les enfants, d'autres très pénibles à replacer sur leur station d'accueil. Nous avons une nette préférence pour les modèles de Sony, les seuls à bénéficier d'un système de charge à induction électromagnétique, sans connecteur physique. Du vrai sans-fil !


Les bons critères

1 - À chaque tête son casque

Pour un bon confort, vérifiez le poids du casque - de 194 g pour le Koss à 320 g pour le SHC8525 de Philips - et sa forme : couvre-t-il totalement les oreilles ? Dans ce cas, il vous chauffera un peu la tête, mais vous isolera mieux du monde extérieur que les casques « ouverts ». Chez Sony, ils s'allument et s'éteignent sitôt posés ou retirés du chef.

2 - Radio ou infrarouge ?

Pour écouter votre musique partout dans la maison, il vous faut un modèle à liaison radio. Les modèles exploitant une liaison numérique sont ici préférables aux casques radio FM, sujets aux parasites. L'onde infrarouge, optique, est limitée à quelques mètres entre le casque et sa base, mais totalement exempte de parasites.

3 - Chargez !

Certains casques sont beaucoup plus faciles à recharger que d'autres. Ici, c'est la station d'accueil qui fait la différence. Le système le plus évolué est celui de l'induction électrique, sans contact (Sony MDR-RF860). Parmi les bases de recharge classiques à contact, notre préférence va au Sennheiser RS120.


Suite du dossier
>>> Comment nous les avons testés


Les excuses de Delarue

Retour au travail

PC et TV 3D
> tous les "vu sur le web" > toutes nos vidéos
Infos Circulation 01men
Courtier Forex : NOUVEAU !
Spéculez sur le marché des changes. Testez vos talents de trader.

Plus d'infos
À LIRE AUSSI > tous les dossiers
Les meilleures cartes graphiques abordables testées par le 01Lab
Test de la tablette Archos 70 : ce qu'il y a de mieux à ce prix
Huit disques durs multimédias testés par le 01Lab
Caméra 3D Panasonic : « Avatar » à la portée de tous ?

ACTUS HIGH-TECH > toutes les actus



Rubrique réalisée en partenariat avec




AJOUTER AUX FAVORIS  .  MENTIONS LEGALES  .  CONTACTS