En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le point sur les magazines de faits divers

Si France 3 a mis fin cet été à l'émission Faits divers, le mag, les chaînes de la TNT multiplient les magazines sur le même modèle. Le point en vidéo.

laisser un avis
La présentatrice vedette Carole Rousseau a été appelée à la rescousse par TF1.

Faites entrer l'accusé : le pionnier

Lancée en 2002 sur France 2, cette émission est une anthologie des grands faits divers contemporains dans un format documentaire de 90 minutes. Le succès a été tel que la chaîne l'a programmée en prime time, puis en a fait un rendez-vous hebdomadaire de seconde partie de soirée. Christophe Hondelatte rassemble entre deux et trois millions de spectateurs.
<i>Voir le site officiel </i> Faites entrer l'accusé
<i>Voir </i> un extrait de l'émission

Enquêtes criminelles : façon JT

Depuis 2008, W9 a confié à Sidonie Bonnec et Paul Lefèvre la présentation des grands dossiers criminels. Elle, apporte sa fraîcheur et sa plastique, lui, la légitimité d'un ancien chroniqueur judiciaire. Les deux apparaissent en plateau comme lors d'un journal télévisé. L'émission tente de s'intéresser à des affaires originales, un peu moins connues du grand public et n'hésite à traiter de sujets contemporains. Le magazine rassemble entre 600 000 et 900 000 spectateurs.
<i>Voir le site officiel</i> Enquêtes criminelles
<i>Voir</i> un extrait de l'émission

Présumé innocent : la plus racoleuse

Sur Direct 8, c'est Jean-Marc Morandini qui fait son show à un rythme mensuel. Moins à l'aise que Christophe Hondelatte dans l'approche fictionnelle des faits divers, il met l'accent sur le sordide pour compenser. Au final, une émission plus racoleuse qui rebondit sur l'actualité avec des faits divers récents comme l'affaire Zahia. Comme le titre de l'émission l'indique, il s'agit de s'intéresser à des présumés innocents et donc des affaires qui ne sont pas encore jugées. Le magazine attire entre 500 000 et 800 000 spectateurs en prime time.
<i>Voir le site officiel</i> Présumé innocent
<i>Voir</i> un extrait de l'émission

Garde à vue : la plus fictionnelle

13e Rue a trouvé son atout charme en la personne de Faustine Bollaert. A la tête du magazine mensuel Garde à vue, elle présente une soirée thématique comprenant un documentaire et un film de fiction, le tout entrecoupé d'une interview où elle ' cuisine ' une personnalité en rapport avec le sujet dans un décor de commissariat. Une tentative de renouveler le genre toutefois un peu artificielle.
<i>Voir le site officiel </i> Garde à vue
<i>Voir</i> la bande-annonce de l'émission

Accusé à tort : la justice en question

M6 a joué pour la première fois la carte du documentaire de fait divers cet été avec Nathalie Renoux aux commandes du magazine Accusé à tort. Le concept ? Jeter un éclairage cru sur les erreurs judiciaires et les faux coupables. Le problème, c'est que les affaires traitées ne sont pas toujours jugées ou résolues. Entre 900 000 et 1,1 million de Français ont suivi l'émission cet été.
<i>Voir le site officiel </i> Accusé à tort
<i>Voir</i> un extrait de l'émission

Soirée spéciale : crimes passionnels, rebattus ?

Paris Première s'est également essayé au fait divers avec un magazine estival présenté par Jérôme de Verdières. Là encore, la chaîne a tenté de se démarquer en misant sur des thématiques mais même en se focalisant sur les crimes passionnels, les sujets paraissent rebattus.
<i>Voir le site officiel </i> Soirée spéciale : les crimes passionnels

Affaires criminelles : le plagiat ?

A son lancement sur NT1 en janvier 2009, cette émission hebdomadaire avait provoqué la colère de Christophe Hondelatte qui avait accusé son présentateur Yves Rénier de le copier. Il est vrai qu'il y a de nombreuses similitudes dans le décor, le traitement à l'image et la façon de présenter. Mais NT1 a été encore plus loin en confiant l'émission à un comédien. Un pas de plus vers la fiction....
<i>Voir le site officiel </i> Affaires criminelles
<i>Voir</i> des extraits vidéo

Au c?"ur du crime : à la sauce Mireille Dumas

TF1 a fini par suivre le pas avec un magazine de seconde partie de soirée confiée à l'une de ses présentatrices vedettes : Carole Rousseau. Cette dernière avait fait ses armes sur le sujet en conduisant l'émission 90' enquêtes sur TMC. Pour se démarquer, la première chaîne affiche la volonté d'humaniser le magazine de faits divers et de donner la parole aux victimes. A mi-chemin entre Christophe Hondelatte et Mireille Dumas donc. L'émission a déjà dépassé la barre des deux millions de spectateurs.
<i>Voir le site officiel </i> Au coeur du crime
<i>Voir</i> la bande-annonce de l'émission

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le mercato 2012 est lancé
Obama décore Bob Dylan
Prometheus de Ridley Scott : le film de l'année ?
Omar, Fred et Eva Longoria réunis pour la bonne cause
C. Sheen revient, N. Anelka débouté
Smoking Smoking
L'ordre et la morale
Case départ : réactions à chaud
Denis Robert, journaliste et plasticien
Dr House fait de la pub, Xavier Bertrand est mis en examen
Transformers 3  : réactions à chaud
Les dents de la mer ?
Eminem
A dangerous method
Best-of Zemmour & Naulleau
Whitesnake
Footloose
A la découverte du Manoir de Paris
Orelsan
Killer Elite