En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mieux que Mohammed Ali et Michael Jordan

laisser un avis
Lance Armstrong a profité de la Clinton Global Initiative pour confirmer son grand retour dans le monde du cyclisme.
Outre-Atlantique, Armstrong est tout aussi populaire et respecté que Zinédine Zidane en France. Les deux stars ont d'ailleurs perçu le même salaire en 2005 (14,5 millions d'euros), mais à cela s'ajoutent tous les revenus indirects. Chacune des conférences que donne le Texan en faveur de la lutte contre le cancer lui rapporte 150 000 dollars.
' Le retour d'Armstrong n'a rien d'une décision prise sur un coup de tête (même son hésitation à venir sur la Grande Boucle), c'est un fin stratège rompu à la communication ', témoigne Pierre Ballester, auteur de Tempêtes sur le Tour. ' Armstrong joue sur la crédulité des gens et sur les bons sentiments, c'est un businessman et un affairiste qui n'a pas besoin d'un dossard pour sensibiliser le public au cancer. Sa fondation date de 1997, alors pourquoi plaider subitement cette cause ? '
L'annonce de son come-back s'est faite en deux temps : le 9 septembre à Austin (Texas), dans une vidéo postée sur son blog, puis le 24 septembre à New York, à l'occasion du forum Clinton Global Initiative. Le choix de ce meeting annuel orchestré par Bill Clinton n'est pas anodin : Bono, le maire de New York Michael Bloomberg, George W. Bush, le Premier ministre britannique Gordon Brown, Sarah Palin, la colistière de John McCain, Al Gore, Nicolas Sarkozy (fan du champion, prévenu personnellement par téléphone de son retour) étaient présents !
' Mohammed Ali ou Michael Jordan n'ont pas eu une telle tribune lors de leur retour, note Pierre Ballester. L'interview dans Vanity Fair prouve aussi qu'avec Armstrong il n'est plus question de braquet, d'échappée ni de contre-la-montre, mais de géopolitique sportive. '
Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, s'exprime sur le retour de Lance Armstrong.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Coupe Davis : ça va être chaud !
Enfin du grand spectacle à Bercy ?
Où va le tennis féminin ?
Federer, presque à l'ordinaire
Benneteau, presque héros
Inacceptable Domenech !
Quand les gardiens brillent
Le sport français en plein renouveau
Les quatre à battre et pourquoi ?
Laurent Blanc au pied du mur
Les plus grosses bagarres dans le sport
L'année du PSG ?
Le résistant Mahut
A quand un Français en jaune sur les Champs-Elysées ?
Les grands retournements de situation dans le football
Coupe Davis : et si on la gagnait ?
100 mètres : un duel attendu
Les sommes folles de la Coupe du monde 2010
Lequel ne voulez-vous plus voir ?
Magic Black Stars