01Men 1er portail masculin : Informations et articles
01men  >  Sport

Nouvelle série de scandales avant le Tour 2007

Dix ans après l'affaire Festina, la Grande Boucle vit toujours au rythme des révélations de dopage. Et depuis six mois, le monde du cyclisme a encore passé la vitesse supérieure, rendant la course anecdotique.


Le parquet de Bonn annonce que les tests ADN confondent Jan Ulrich et que les poches de sang retrouvées chez Fuentes sont les siennes. Cependant, des dizaines de poches sont encore sans propriétaires. Et environ une trentaine de coureurs sont suspectés mais courent toujours, dont Alejandro Valverde (troisième au classement UCI, au 24 juin 2007), ou Oscar Sévilla (victorieux de la deuxième étape de la Route du Sud, le 22 juin).

Parution en Belgique du livre de Jeff d'Hont, Mémoire d'un soigneur dans le cyclisme. L'ancien soigneur de Telekom entre 1992 et 1996 va provoquer une longue série de révélations. Le 28 avril, dans le cadre de la promotion de ses mémoires il confie à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel que Jan Ullrich aurait reçu des injections d'EPO lors du Tour 1996. D'Hont met également en cause Lothar Heinrich et Andreas Schmid, deux médecins de l'université de Fribourg et également en charge de l'équipe T-Mobile, les accusant davoir procédé à ces injections.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur