>

01Men 1er portail masculin : Informations et articles
 

ACTU

  |  

ESSAIS

  |  

VIDÉOS

  |  

DOSSIERS

  |  

INFO TRAFIC

  |  

COTE OCCASION

  |  

MONDIAL 2008

  |  

F1

  |  

CRÉDIT

AUTOMOBILE
RETOUR RUBRIQUE


NOUVEAUTÉS

BMW i3 Coupé : l'i3 se décline en coupé à Los Angeles

Le 28/11/2012, par Autodeclics
Annoncée de longue date, la surprise que le manufacturier bavarois réservait au Salon de Los Angeles prend la forme inattendue d'une étude de coupé 3 portes sur la base de l'iconoclaste électrique i3.
Avec sa physionomie renfrognée, sa structure en matériaux composites et sa plateforme en aluminium intégrant le module de batterie, le concept i3 présenté depuis quelques mois rompait délibérément avec tous les codes traditionnels du constructeur à l'Hélice. A tel point que les observateurs s'interrogeaient parfois sur l'avenir de ce monospace novateur mais haut sur pattes.

Le spécialiste munichois, manifestement soucieux de désamorcer les rumeurs de retard de sa gamme électrique et hybride, fourbit donc ses armes et donne en pâture au badaud de Los Angeles une variante plus dynamique de son drôle de trublion électrisé. Pavillon abaissé, silhouette moins massive et architecture à 3 ouvrants : cette nouvelle version, moins volumique, chercherait bien des noises à l'Audi A1 dont elle partage presque le regard belliqueux.

Bâtie sur un empattement identique, mais abaissé de 20 cm et légèrement allongé au niveau du porte-à-faux avant pour affiner sa silhouette et mieux respecter les normes de sécurité passive, l'objet s'achemine progressivement vers sa forme définitive. Avec sa poupe tronquée au hayon vitré et sa ceinture de caisse ondoyante, cette étude noir et cuivre ne manque pas de personnalité.

Derrière cette robe soignée, les entrailles de la bavaroise demeurent fidèles au bloc électrique de 125 kW (170 chevaux), tapi sous les sièges arrière et alimenté en énergie par des batteries Lithium-ion de forte capacité. Toujours campée sur des jantes surdimensionnées de 20 pouces, la voiture s'illustre également par ses pneumatiques affinés (155/60 à l'avant et 175/55 à l'arrière), visant à réduire les frottements et la trainée.

Autorisant une autonomie un peu décevante, annoncée à 150 km, la bavaroise se présente comme le premier opus d'une salve de nouveautés électriques chez le constructeur allemand.


 La quotidienne
Gérer mon abonnement

AJOUTER AUX FAVORIS  .  MENTIONS LEGALES  .  CONTACTS